Technologie Média

Découverte d’une molécule qui stimule la croissance des cheveux

biologie 01 juillet 2022

découverte-une-molécule-qui-stimule-la-croissance-des-cheveux

Des chercheurs dirigés par l’Université de Californie à Irvine ont découvert qu’une molécule de signalisation appelée SCUBE3 stimule la croissance des cheveux, et pourrait offrir un traitement thérapeutique de l’alopécie androgénétique, une forme courante de perte de cheveux chez les femmes et les hommes.

La molécule de signalisation SCUBE3

Cette étude a permis de déterminer le mécanisme précis par lequel les cellules de la papille dermique – des fibroblastes spécialisés dans la production de signaux, situés au fond de chaque follicule pileux – favorisent la repousse des cheveux.

Bien qu’il soit bien connu que les cellules de la papille dermique jouent un rôle central dans le contrôle de la croissance des cheveux, la base génétique des molécules d’activation impliquées a été mal comprise.

« À différents moments du cycle de vie du follicule pileux, les mêmes cellules de la papille dermique peuvent envoyer des signaux qui, soit maintiennent les follicules en sommeil, soit déclenchent la croissance de nouveaux cheveux », a déclaré Maksim Plikus, professeur de biologie cellulaire et auteur correspondant de cette étude.

Cette molécule dit aux cellules souches capillaires de commencer à se diviser

« Nous avons révélé que la molécule de signalisation SCUBE3, que les cellules de la papille dermique produisent naturellement, est le messager utilisé pour « dire » aux cellules souches capillaires voisines de commencer à se diviser, ce qui annonce le début de la croissance de nouveaux cheveux. »

La production des molécules activatrices par les cellules de la papille dermique est essentielle pour une croissance efficace des cheveux chez la souris et l’homme. Chez les personnes atteintes d’alopécie androgénétique, les cellules de la papille dermique fonctionnent mal, ce qui réduit considérablement les molécules activatrices normalement abondantes.

Un modèle de souris avec des cellules de papilles cutanées hyperactivées et un poil excessif, qui facilitera d’autres découvertes sur la régulation de la croissance des cheveux, a été développé pour cette recherche.

Une molécule qui n’était pas connue

« L’étude de ce modèle de souris nous a permis d’identifier SCUBE3 comme la molécule de signalisation jusqu’alors inconnue qui peut entraîner une croissance excessive des poils », a déclaré le coauteur principal, Yingzi Liu, chercheur postdoctoral à l’UCI en biologie cellulaire.

D’autres tests ont validé que SCUBE3 active la croissance des cheveux dans les follicules humains. Les chercheurs ont injecté SCUBE3 dans la peau des souris, dans laquelle des follicules de cuir chevelu humain avaient été transplantés, induisant une nouvelle croissance dans les follicules humains dormants et les follicules des souris.

SCUBE3 est une thérapie prometteuse

« Ces expériences fournissent des données de preuve de concept, selon lesquelles SCUBE3 ou des molécules dérivées, peuvent être une thérapie prometteuse pour la perte de cheveux », a déclaré le co-premier auteur Christian Guerrero-Juarez, chercheur postdoctoral en mathématiques à l’UCI.

Actuellement, il existe deux médicaments sur le marché – le finastéride et le minoxidil – qui sont approuvés par la FDA pour l’alopécie androgénétique. Le finastéride n’est approuvé que pour les hommes. Ces deux médicaments ne sont pas universellement efficaces et doivent être pris quotidiennement pour maintenir leur effet clinique.

« Il existe un fort besoin de nouveaux médicaments efficaces contre la chute des cheveux, et les composés naturels qui sont normalement utilisés par les cellules de la papille dermique constituent des candidats idéaux pour la prochaine génération de traitements », a déclaré M. Plikus. « Notre test dans le modèle de transplantation capillaire humain valide le potentiel préclinique de SCUBE3. »

Cette recherche a été publiée dans Developmental Cell.

Source : University of California, Irvine
Crédit photo : iStock