Technologie Média

Ouverture de l’essai du vaccin universel contre la grippe

biologie 29 juin 2022

ouverture-de-essai-du-vaccin-universel-contre-la-grippe

Un essai clinique de phase 1 d’un nouveau vaccin contre la grippe a commencé à inoculer des volontaires adultes en bonne santé, au centre clinique des National Institutes of Health à Bethesda, dans le Maryland. L’essai contrôlé par placebo testera l’innocuité d’un candidat vaccin, le BPL-1357, et sa capacité à susciter des réponses immunitaires.

Le candidat vaccin BPL-1357

Ce candidat vaccin a été développé par des chercheurs du National Institute of Allergy and Infectious Diseases (NIAID). L’essai sur un seul site peut recruter jusqu’à 100 personnes âgées de 18 à 55 ans et est dirigé par Matthew J. Memoli, chercheur au NIAID.

« Le candidat vaccin antigrippal BPL-1357 testé dans le cadre de cet essai clinique a donné d’excellents résultats lors des études précliniques, et nous sommes impatients d’apprendre comment il se comporte chez l’homme. », a déclaré le directeur du NIAID Anthony S. Fauci.

Au cours de l’essai de phase 1, les volontaires seront répartis au hasard dans un rapport 1:1:1 en trois groupes et recevront deux doses d’un placebo ou du vaccin espacées de 28 jours. Les participants du groupe A recevront le BPL-1357 par voie intramusculaire ainsi qu’un placebo salin intranasal.

Le groupe B recevra des doses du vaccin candidat par voie intranasale ainsi qu’un placebo par voie intramusculaire ; les volontaires du groupe C recevront un placebo par voie intramusculaire et intranasale lors de leurs deux visites à la clinique.

Ni les cliniciens de cette étude ni les volontaires ne connaissent l’affectation des groupes. Les volontaires ne doivent avoir reçu aucun type de vaccination contre la grippe dans les huit semaines précédant l’inscription et doivent accepter de renoncer à la vaccination contre la grippe saisonnière, pendant environ deux mois après la deuxième dose du vaccin (ou du placebo).

Induire une réponse immunitaire globale

« Avec le vaccin BPL-1357, en particulier lorsqu’il est administré par voie intranasale, nous tentons d’induire une réponse immunitaire globale qui imite étroitement l’immunité acquise à la suite d’une infection grippale naturelle », a déclaré le Dr Memoli. « C’est très différent de presque tous les autres vaccins contre la grippe ou d’autres virus respiratoires, qui se concentrent sur l’induction d’une immunité contre un seul antigène viral, et n’induisent souvent pas d’immunité des muqueuses. »

« Notre étude examinera l’innocuité du BPL-1357 et nous permettra également d’évaluer l’importance de l’immunité des muqueuses contre la grippe, et de déterminer si une stratégie visant à induire à la fois les branches cellulaires et les anticorps du système immunitaire peut offrir une protection plus large contre le virus de la grippe en constante évolution », a-t-il ajouté.

Pour plus d’informations sur l’essai, visitez ClinicalTrials.gov et recherchez l’identifiant d’essai NCT05027932 .

Source : National Institutes of Health
Crédit photo : Depositphotos