Technologie Média

Une hormone naturelle offrirait un meilleur traitement contre l’ostéoporose

biologie 15 avril 2022

une-hormone-naturelle-offrirait-un-meilleur-traitement-contre-ostéoporose

L’ostéoporose se caractérise par la détérioration du tissu osseux, entraînant des os fragiles qui se cassent facilement. Cette maladie est un problème de santé mondial majeur, entraînant des millions de fractures osseuses dans le monde chaque année. Mais il pourrait y avoir un nouvel espoir pour le traitement de l’ostéoporose – en utilisant une hormone naturelle.

La kisspeptine est une hormone produite par le corps

Actuellement, les médicaments connus sous le nom de bisphosphonates sont le type de médicament contre l’ostéoporose le plus fréquemment administré. Malheureusement, ils peuvent produire un certain nombre d’effets secondaires désagréables, et ils ne fonctionnent pas très bien sur certaines personnes.

À la recherche d’une alternative plus efficace et plus facile à prendre, les scientifiques de l’Imperial College de Londres se sont récemment intéressés à une hormone appelée kisspeptine , qui est naturellement produite par le corps. Des recherches antérieures ont indiqué que des injections de kisspeptine étaient bien tolérées chez les sujets testés, ne produisant aucun effet secondaire significatif.

Une augmentation des ostéoblastes de 24 %

Dans l’une des expériences de cette nouvelle étude, 26 hommes âgés de 18 à 36 ans ont reçu une injection de kisspeptine par voie intraveineuse, pendant une période de 90 minutes. Ils ont également reçu un placebo, lors d’une autre séance d’une heure et demie. Dans les deux cas, leur chimie sanguine a été contrôlée une fois toutes les 30 minutes. Il a été constaté que lorsqu’ils recevaient cette hormone, leur corps produisait en moyenne 24% d’ostéoblastes en plus, qui sont des cellules de construction osseuse.

L’ostéoporose survient généralement lorsqu’il existe un déséquilibre entre les ostéoblastes et les ostéoclastes d’une personne, ces derniers étant des cellules qui dégradent les os. Alors que les ostéoclastes remplissent habituellement une fonction bénéfique, en remodelant les os pour qu’ils deviennent plus forts avec le temps, ils affaiblissent simplement les os lorsqu’ils sont plus nombreux que les ostéoblastes.

Elle peut également inhiber l’activité des ostéoclastes

Pour une autre expérience, réalisée par une équipe de l’Université du Danemark du Sud, la kisspeptine a été ajoutée à des cellules osseuses dans des boîtes de Pétri. Dans ce cas, non seulement cette hormone a stimulé l’activité des ostéoblastes, mais elle a inhibé l’activité des ostéoclastes.

« Nous n’en sommes qu’au tout début, mais nous espérons faire avancer ces nouveaux résultats exploratoires dans de futures études dans le but ultime de voir si la kisspeptine pourrait être une nouvelle option de traitement sûre et efficace pour l’ostéoporose », déclare le scientifique principal, le Dr Alexander Comninos.

Cette recherche a été publiée dans le Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism.

Source : Imperial College London
Crédit photo : iStock