Technologie Média

La musculation améliore le sommeil plus que le cardio

biologie 04 mars 2022

la-musculation-améliore-plus-le-sommeil-que-le-cardio

On sait qu’un mode de vie physiquement actif favorise un sommeil plus sain, mais de nombreuses questions subsistent quant aux types d’exercices qui sont exactement les meilleurs pour une bonne nuit de repos.

Les exercices de résistance améliorent le sommeil

Les résultats d’une recherche préliminaire ont apporté de nouvelles réponses dans ce domaine, en montrant comment le fait de privilégier les exercices de résistance, peut entraîner l’augmentation la plus significative de la durée et de la qualité du sommeil.

Cette étude a été menée par des scientifiques de l’université d’État de l’Iowa et visait à explorer les liens entre l’exercice, le sommeil et la santé cardiovasculaire. Les auteurs ont cherché à en savoir plus sur les types d’exercices qui peuvent le mieux aider les gens à atténuer ces risques.

« Il est de plus en plus reconnu que dormir suffisamment, en particulier un sommeil de haute qualité, est important pour la santé, y compris la santé cardiovasculaire », a déclaré Angelique Brellenthin, auteur de cette étude. « Malheureusement, plus d’un tiers des Américains ne dorment pas assez régulièrement. L’activité aérobique est souvent recommandée pour améliorer le sommeil, pourtant on sait très peu de choses sur les effets de l’exercice de résistance par rapport à l’exercice aérobique sur le sommeil. »

386 adultes ont participé à une étude 

Pour combler certaines de ces lacunes, les auteurs ont fait appel à 386 adultes en surpoids ou obèses, inactifs et présentant une pression artérielle élevée. Les participants ont été assignés au hasard à un groupe d’exercices aérobiques, à un groupe d’exercices de résistance, à un groupe d’exercices aérobiques et de résistance combinés, ou à un groupe de contrôle sans exercice. Des séances d’exercice supervisées de 60 minutes ont eu lieu trois fois par semaine pendant 12 mois.

Les évaluations effectuées au début et à la fin de cette étude ont porté sur des éléments tels que la qualité du sommeil, la durée du sommeil, l’efficacité du sommeil (le temps passé à dormir par rapport au temps total passé au lit), la latence du sommeil (le temps nécessaire pour s’endormir) et les troubles du sommeil.

On a constaté que 35 % des participants avaient un sommeil de mauvaise qualité au début de cette étude et que 42 % des participants ne dormaient pas les sept heures recommandées.

Une augmentation de 23 à 40 minutes de la durée du sommeil

Dans le groupe d’exercices aérobiques, qui a pratiqué des activités telles que la course sur tapis roulant et des séances de vélo à une intensité modérée à vigoureuse, les scientifiques ont observé une augmentation moyenne de 23 minutes de la durée du sommeil par nuit.

Dans le groupe des exercices de résistance, qui a effectué des séances de musculation ciblant tous les principaux groupes musculaires, les chercheurs ont observé une augmentation moyenne de 40 minutes de la durée du sommeil. Le groupe combiné, qui a effectué 30 minutes des deux types d’exercices, a connu une augmentation moyenne de 17 minutes.

Parmi les autres résultats de cette étude, on peut noter que l’efficacité du sommeil a augmenté dans les groupes d’exercices de résistance et combinés, mais pas dans le groupe d’aérobic uniquement, et que la latence du sommeil a diminué de trois minutes en moyenne dans le groupe de résistance uniquement.

« Bien que les exercices d’aérobic et de résistance soient tous deux importants pour la santé générale, nos résultats suggèrent que les exercices de résistance peuvent être supérieurs lorsqu’il s’agit d’obtenir de meilleures nuits », a déclaré Brellenthin.

Intégrer deux séances ou plus d’entraînement par résistance à votre routine

« L’exercice de résistance a amélioré de manière significative la durée et l’efficacité du sommeil, qui sont des indicateurs de la qualité du sommeil qui reflètent la façon dont une personne s’endort et reste endormie pendant la nuit.. Par conséquent, si votre sommeil s’est sensiblement détérioré au cours des deux dernières années stressantes, envisagez d’intégrer deux séances ou plus d’entraînement par résistance à votre routine d’exercice régulière, pour améliorer votre santé musculaire et osseuse, ainsi que votre sommeil », explique Brellenthin.

Les scientifiques ont présenté leurs conclusions lors de la conférence sur l’épidémiologie, la prévention, le mode de vie et la santé cardiométabolique organisée par l’American Heart Association à Chicago cette semaine.

Source : American Heart Association
Crédit photo : Pexels