Technologie Média

Le sommeil permet au cerveau de se nettoyer

biologie 31 octobre 2019

durant-le-sommeil-le-cerveau-élimine-ses-déchets
Pendant que vous dormez, les ondes lentes de l’activité électrique dans votre cerveau semblent aider à éliminer les déchets nocifs qui pourraient autrement endommager vos cellules cérébrales. Ce processus peut jouer un rôle dans la prévention de maladies neurodégénératives comme la maladie d’Alzheimer.

Le cerveau élimine ses déchets en dormant

« Le sommeil est très important pour éliminer les déchets métaboliques toxiques du cerveau », dit Laura Lewis, de l’Université de Boston. Le manque de sommeil est associé à l’accumulation dans le cerveau d’agrégats de protéines, comme la bêta-amyloïde, qui est impliquée dans la maladie d’Alzheimer, dit-elle.
Les ondes cérébrales sont produites par de grands réseaux de cellules cérébrales qui s’entrechoquent en rythme. Une grande partie de leur fonction n’est pas claire, mais nous savons qu’elles sont plus lentes pendant le sommeil profond, et plus rapides lorsque nous sommes éveillés.
Pour voir si les ondes cérébrales jouaient un rôle dans le nettoyage du cerveau, Mme Lewis et son équipe ont utilisé l’EEG pour mesurer l’activité électrique dans le cerveau de 13 personnes pendant qu’elles faisaient une sieste dans des appareils d’IRM.
Parallèlement, les chercheurs ont également mesuré les niveaux d’oxygène dans le sang de leur cerveau et l’écoulement du liquide céphalorachidien, un liquide aqueux qui entoure le cerveau et la moelle épinière.

Des flux de liquide céphalorachidien 

Ils ont découvert que, pendant le sommeil, de grandes quantités de liquide céphalorachidien entrent et sortent du cerveau toutes les 20 secondes, un processus qui permet d’éliminer les déchets. L’écoulement vers l’intérieur a été précédé par des vagues lentes d’activité électrique, appelées ondes delta.
Ces ondes cérébrales sont également connues pour jouer un rôle dans la consolidation des souvenirs pendant notre sommeil. Les chercheurs ont découvert que ces ondes coïncidaient avec la sortie du sang du cerveau, ce qui, selon eux, aide à équilibrer le volume total de liquide autour du cerveau.
Les personnes atteintes de maladies neurodégénératives comme la maladie d’Alzheimer ont moins d’ondes cérébrales lentes, dit Lewis. « On peut donc s’attendre à ce qu’il y ait moins de liquide céphalorachidien dans ces conditions, et cela pourrait avoir un impact sur la façon dont les déchets sont éliminés. »
Cependant, il n’est pas encore clair si un mauvais nettoyage du cerveau pendant le sommeil peut être une cause ou un symptôme de maladiess comme l’Alzheimer.

Le cerveau peut compenser un manque de sommeil

Une seule mauvaise nuit de sommeil peut mener à une accumulation accrue de bêta-amyloïdes dans le cerveau. Mais il n’y a pas lieu de paniquer. « Parfois, quand les gens n’ont pas assez dormi, ils produisent beaucoup plus d’ondes lentes électriques la nuit suivante », dit Lewis. « C’est peut-être un moyen pour le cerveau de compenser une partie de ce manque de sommeil. »
Cette recherche a été publiée dans Science.
Source : New Scientist
Crédit photo : Pixabay